Les prélatures personnelles en 9 mots

[Español] [Italiano] [English] [Português]

1) Prélature : une communauté ou circonscription au sein de la structure hiérarchique de l’Église dans laquelle se développe une mission pastorale avec des fidèles, sous la direction d’un prélat et de son presbyterium.

2) Personnelle : la juridiction et la mission de la prélature sont délimitées par un critère personnel et non territorial : celui de l’attention pastorale spécifique pour laquelle la prélature a été érigée afin de répondre aux besoins des fidèles destinataires de sa mission.

3) Prélat : pasteur qui est à la tête de la prélature et la gouverne au moyen de sa juridiction sur le clergé et les laïcs qui constituent les composantes de la prélature et participent dans la mission pastorale de la prélature. Il est l’ordinaire propre et jouit d’un pouvoir ordinaire propre. Il est normalement évêque.

4) Presbyterium : il est constitué par le clergé incardiné dans la prélature qui collabore avec le Prélat à la mission pastorale destinée aux fidèles laïcs. Le Prélat a le droit d’ériger un séminaire national ou international.

5) Fidèles laïcs : ils sont sous la juridiction du Prélat pour les matières propres à la fin pastorale pour laquelle la prélature à laquelle ils appartiennent a été érigée. Ils continuent à être fidèles du diocèse où ils ont leur domicile, ou de l’éparchie de leur rite, comme tout autre baptisé.

6) Relation avec les diocèses : la juridiction du Prélat peut être cumulative, ou dans certains cas complémentaire ou mixte, avec celle de l’évêque diocésain et se limite à sa mission pastorale. L’accord préalable de l’évêque diocésain est requis pour exercer la tâche pastorale de la prélature qui s’harmonise et peut être complémentaire avec la pastorale ordinaire du diocèse.

7) Normes juridiques : le cadre ecclésiologique avait été envisagé par le Concile Vatican II (Presbyterorum ordinis, 10) et le cadre canonique avait été établi  par le motu proprio Ecclesiae Sanctae (I.4); actuellement, les prélatures personnelles sont régies par les canons 294-297 du Code de Droit Canonique. Ce cadre général est complété par les statuts propres de chaque prélature.

8) Statuts : normes qui définissent la mission, le domaine juridique et les autres éléments constitutifs de la prélature dans le cadre de ce que dispose le Code. Ils sont octroyés par le Siège Apostolique. Ils déterminent également les relations avec les Ordinaires locaux.

9) Prélatures personnelles envisageables : l’Opus Dei est la première prélature personnelle. Le Siège Apostolique peut en ériger d’autres pour mener à bien des tâches pastorales particulières ou missionnaires au profit de différents territoires ou groupes sociaux. Dans des documents des dicastères romains, on mentionne les migrants, les gitans, les personnes en déplacement, les gens de la mer.